ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchSwahili

Les fêtes quand les gens se réjouissent, les ventres remplis de grands festins.

Mais personne ne s’interroge sur son destin ni sur les délices qu’on avale.

Après tout entre nous certains ont prié.

Aller à la Mecque supplier le Seigneur.

Mais qui dit qu’il ne s’agit pas d’argent salle.

Qui dit que le Seigneur des mondes ne verse pas sur eux sa colère.

Oui aujourd’hui je souhaite le bonheur à mes frères et mes sœurs musulmans mais attention il se pourrait que certains d’entre nous fêtent leurs malédictions.

Mais ils l’ignorent car ils ont tous amassé à l’intérieur. Heureusement la plupart d’entre nous sont croyant et j’espère que Dieu nous pardonne sans faire semblant comme nous savons si bien le faire.

Ignorer la vérité !

 

VOIR AUSSI  POMWEZI avec la perle aux mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Votre panier est vide.