ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchSwahili

L’homme est surement la plus haute et la plus complète des technologies.

Une science technique qui n’a jamais cessé d’évoluer en son sein malgré ses actes démesurés de son impulsion au détriment de son existence même.

Apres la deuxième guerre mondiale, le monde a connu la plus grande crise économique jamais connue dans l’histoire de l’humanité.

Le chômage avait atteint un niveau inimaginable, l’inégalité sociale avait explosé partout  dans les quatre coins du monde. En même temps que le monde en générale et l’Amérique en particulier cherchaient les voies et les moyens de lutter contre la crise dans tous les fronts : pénurie, gestion du temps et coût de la production ; il est apparu en l’espace d’un siècle la découverte et la mise en application de la technologie industrielle numérique.

On assistait à la naissance des machines, qui vont remplacer l’homme dans les tâches industrielles et ménagères.

La frustration s’installait au fil du temps dans la société, jusqu’à imaginer à un soulèvement de ses machines  contre l’homme en plus de perte d’emplois de plusieurs ouvriers.

Mais une chose est sûr, jamais l’homme ne pourra défier le créateur .Cela va de soi que les machines faites par l’homme ne pourront jamais le remplacer dans la vie courante. Seulement, l’homme est appelé à s’adapter à ses « outils » de tout niveau.

La preuve en est qu’aujourd’hui, il y a des gens qui travaillent dans leurs foyers. Ce qui réduit les risques d’accident pour aller au travail, mais aussi diminue les heures de travail au profit de l’humain pour avoir un peu plus de temps avec sa famille.

VOIR AUSSI  Un verbe en shikomori

Grâce à internet, aujourd’hui, la mondialisation est plus qu’un rêve, mais une réalité qui a bouleversé la vie des hommes que les machines qu’ils utilisent pour s’interconnecter en permanence.

Comme tout outils de travail, il faut une formation, une adaptation et une prise en main de l’outil technologique à fin de l’utiliser pour un but bien précis.

L’intelligence artificiel restera toujours artificielle et sera au contrôle de celui qui l’a programmé.

Peut être, s’il y a des changements qui seront observés c’est que l’homme deviendra plus chef et ordonnateur de plus de machines que de son semblable. D’où l’homme s’approche de plus en plus de sa dignité et le respect de l’autrui.

Tout de même, la Question qui se pose est de savoir comment concilier technologie, liberté (démocratie) et sécurité ?

Azhar Bacar

Technicien en NTIC

Jeune Ambassadeur du World Summit Awards

Article apparue dans Inti-slam Magazine Numéro 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Votre panier est vide.