ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchSwahili

Les hommes se voient de moins en moins et s’éloignent de leurs familles et de leurs travail pour la simple raison qu’ils sont connectés. Les moins avisés tombent dans le piège de la popularité, l’escroquerie et des stars de réseaux sociaux.

On est d’accord que l’initiative du réseau internet n’était pas du tout de servir les citoyens mais avoir un circuit rapide et sécurisé pour les communications militaires américaines. À la découverte du petit microprocesseur, le monde se voit envahit par l’ordinateur, cette machine intelligente qui prenait tout l’espace d’un studio devient toute petite pouvant être posé sur table au bureau.

L’évolution était rapide et elle est encore aujourd’hui plus interconnecté et plus rapide.

On va assister à la naissance des géants de l’informatique comme Microsoft et Apple, puis les géants du Web comme Google et Yahoo.

La question était au départ de savoir comment faire bénéficier au monde entier cette technologie. Cependant, des imperfections se manifestent de part et d’autres : Virus, piratage, hucker …

Et l’arrivée par hasard de Facebook a bouleversé la ligne et a installé dans la société connectée plus de craintes aux utilisateurs eux même qu’à ces experts en informatique qui créaient les Virus, pirataient les appareils…

Les réseaux sociaux, donne encore plus de liberté que la liberté classique, allant jusqu’à faire de la cybercriminalité un business très fructueux pour les uns et les chantages et faux compte, un outil de propagande et de déstabilisation pour les autres. Néanmoins, comme le nom l’indique, les réseaux sociaux est un vaste réseau qui interconnecte des familles, des amis, des hommes et des femmes  presque gratuitement un peu partout dans le monde.

VOIR AUSSI  UN JEUNE, DES IDÉES | Soibahalhair Hamada Madi - Moheli

Certains vont plus loin en faisant de ce réseau un outil de travail et désormais leur gagne pain au quotidien.

Le danger est que le niveau de connaissance n’est pas la même partout dans le monde. La société traditionnelle était quand même organisée et plus structurée en accès aux informations et à l’interprétation de ces derniers. Aujourd’hui, tout le monde est journaliste, tout le monde est sociologue, voir hommes d’affaires et président dans les réseaux.

Les hommes se voient de moins en moins et s’éloignent de leurs familles et de leurs travail pour la simple raison qu’ils sont connectés. Les moins avisés tombent dans le piège de la popularité, l’escroquerie et des stars de réseaux sociaux.

Instangram, facebook, snapchat et j’en passe ne contrôle rien de ce que le public publie ou voit sur le réseau. Pourtant ils observent tous l’arrivé du danger mais ça leur arrange parce que cela augmente leur audience d’un côté et ce font plus d’argent par la monétisation de l’autre.

Encore une fois, nous assistons à une colonisation des peuples et de leur liberté par les génies qui se cachent dernières nos écrans. Reste à souhaiter voir un jour apparaître au même titre que les cours de droit de l’homme; des cours de justice pour juger ces arnaqueurs et propagandistes qui squattent les réseaux sociaux.

Azhar Bacar

Jeune Ambassadeur du World Summit Awards

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Votre panier est vide.